Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Les apôtres et la justice (1 Co 6, 1-11 ; Lc 6, 12-19)

Publié par Olivier de Framond, compagnon jésuite sur 6 Septembre 2022, 10:22am

Catégories : #framond

Jean ne parle que de disciples, ne distinguant pas les 12 des autres. Luc fait émerger le nom d'apôtres à la traversée priante d'une nuit entière de Jésus. Traversée de la nuit, traversée de la vie, traversée de l'épreuve... Les 12 apôtres vont être ceux qui partageront la vie quotidienne de l'envoyé, Jésus. Ce sont donc des disciples préparés à devenir eux-mêmes envoyés.

Au Canada, "apôtre" est un juron : "espèce d'apôtre, va !". C'est que les Églises se suivent et ne se ressemblent pas. Les cultures changent dans le temps et dans l'espace. Et pas sûr que tous les apôtres soient nés de la traversée de cette nuit priante du Christ. Si Paul s'indigne que des chrétiens engagent des procès que jugent des païens, il y a un an c'était la CIASE (Commission indépendante sur les abus sexuels) qui aidait l'Eglise à accueillir un peu de lumière et de vérité que nous avions trop cachées. C'était rude et heureux. Les apôtres, je me disais que c'était eux, la CIASE. Les païens de Paul ne sont pas forcément les païens de notre Eglise d'aujourd'hui...

Paul, l'Évangile, et les siècles, disent cependant une même bonne nouvelle : ce qui guérit et relève, c'est d'accueillir la vie, le réel, avec et par Celui qui a le pouvoir de pardonner.

Olivier de Framond, compagnon jésuite

Merci à l'auteur de cette image

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents