Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Plutôt vers les brebis d'Israël... Mercredi 6 juillet 2022

Publié par Olivier de Framond, compagnon jésuite sur 5 Juillet 2022, 09:06am

Catégories : #framond

À certains mariages où l'un n'est pas croyant, je vois une diversité de rapports à Dieu et à l'Eglise. Il y en a pour qui Dieu ne veut rien dire et ne dit rien. Alors l'un essaie de convaincre, de faire entendre une voix croyante, en vain, c'est comme s'il n'avait rien dit. "Allez plutôt vers les brebis perdues d'Israël". C'est du bon sens. Car on peut gaspiller des énergies à vouloir rejoindre quelqu'un qui n'a pas soif.

Les brebis perdues d'Israël, il y a peut-être deux sortes. Celles qui sont fatiguées au point de ne pas avoir la force de goûter la parole. Et celles qui résistent, attachées à leurs certitudes ou à leurs doutes, comme l'apôtre Paul avant sa conversion. Alors là oui, une parole peut se dire et produire du fruit. Peut-être comme avec le prophète Osée il y aura un passage à faire entre sentiment de culpabilité, accueil du péché, réveil d'une gratitude, - la frontière entre les trois demande un discernement -. Qui est Dieu pour moi ? Il est le pauvre en moi, ou dans la société, qui appelle et qui envoie. "Aller vers les brebis perdues de la maison d'Israël, et proclamez que le royaume des Cieux est tout proche".

Olivier de Framond, compagnon jésuite

 Os 10, 1-3.7-8.12 &  Mt 10, 1-7

Merci à l'auteur de cette photo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents