Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


« Allons ailleurs » … (Mc 1, He 2)

Publié par Olivier de Framond, compagnon jésuite sur 10 Janvier 2023, 14:54pm

Catégories : #framond

Le temps « ordinaire » reprend avec les débuts de la vie publique de Jésus. En Marc nous avons comme la fin d’une journée de Jésus. Elle avait commencé avec l’appel des premiers disciples au bord du lac, et le passage à la synagogue de Capharnaüm. L’évangile pour lequel il est sorti le mène en tous nos lieux de vie. Là c’est la maison, le lieu de la rencontre personnelle. Puis c’est l’espace public, au milieu des infirmes et possédés qu’on lui amène et que nous croisons chaque jour dans nos vies. Enfin, le lieu désert, celui de la prière, où il reçoit de rendre grâce et d’aller. « Allons ailleurs ». Il le reçoit du Père, son compagnon de route. Celui qui n’est qu’Amour et nous veut debout, en position de serviteur tourné vers les autres, l’envoie proclamer l’évangile. Proclamer l’évangile, c’est faire connaître le projet de l’Ami de la Vie pour son peuple et sa terre.

Cet évangile (Mc 1, 29-39) le fait éprouver notre condition humaine, dit la lettre aux Hébreux (He 2, 14-18). Jusqu’à « souffrir jusqu’au bout sa Passion », dit-elle. Ce n’est pas une souffrance expiatoire. Elle n’est que passage qui le relie à notre humanité qui cherche sa naissance et « souffre » de n’être pas encore née à l’Amour, le Père. « Il lui fallait » se rendre semblable à ses frères. La mort, pour Jésus, n’est pas la fin. C’est une naissance qui révèle et offre l’auteur de la Vie à la terre. Quand nous serons prêts à traverser la mort de cette manière, alors l’évangile ne sera pas loin de nos cœurs et l’Esprit, prêt à « partir ailleurs », en nous, en tous lieux et situations. Il nous fera communion, ouverts à l’offrande de Dieu, notre Source de vie, cachée. Seigneur, reçois notre soif abîmée d’aimer, un jour, enfin.

Olivier de Framond, compagnon jésuite

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents