Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Brebis ou disciples ?

Publié par Olivier de Framond, compagnon jésuite sur 9 Mai 2022, 12:12pm

Catégories : #framond

Brebis ou disciples ? On dirait que ce ne sont pas les mêmes. Car avant-hier, nous entendions que « beaucoup de disciples » cessaient de l'accompagner. Là nous voyons des brebis qui ne quittent pas leur berger. On peut être un disciple, attiré par le pain donné par une bonne âme, sans vraiment être brebis d'un pasteur reconnu. Peut-être aussi que des disciples sont partagés entre suivre le berger des brebis et se fier aux voleurs de brebis que pointe ici Jésus. Ils n'ont pas vraiment choisi. Et moi ? Ce qui mène mes pas, est-ce l'envie de ce qu'ont les brebis du berger, ou est-ce les pas mêmes de ce berger ? Me trotte toujours en mémoire ce pré à la clôture largement entrouverte dans un coin des Pyrénées. L'homme était assis au milieu. Le troupeau ne quittait pas l'espace alors qu'il aurait pu facilement. Il était tranquille. Un moment l'homme s'est levé. Tout s’agite, les brebis aussitôt l’ont suivi. Pour de nouvelles aventures. Il était la porte, le portier, la clôture, la voix qui appelle chacune par son nom, le chemin qui ouvre à d'autres verts pâturages !

Pierre et la bande, hommes et femmes avec lui, semblent être de ces brebis devenues pasteur, au milieu d'une foule qui a du mal à reconnaître la voix de leur berger. Comme dans notre Église et ce Synode qui fait écho à la diversité des courants du troupeau. « Il est allé manger chez les incirconcis ! » Comme Jésus allait mangeait chez « les pécheurs ». J'aime bien une traduction, vue la semaine passée, d’« humains rateurs ». Qu'ont-ils raté, ces « pécheurs » ? Ils ne se sont pas faits élire par le Dieu des grands prêtres. Ils ont raté l'obtention de la carte de visite pour être bien vus des bons Cathos. Ils ont raté l'entrée dans le pré d'herbe verte qui les aurait apaisés. Je pense à mes « ratages » ... Les brebis du Berger sont celles qui entendent la voix de l'Esprit. C’est plus que la voix des humains. Du coup ça fout le bazar. L'Esprit du Ressuscité, c'est un doux qui fout la pagaille ! Qui mène vraiment à la vie ? C'est ce que finissent par entendre la foule des circoncis face aux brebis incirconcises. « Même aux nations Dieu a donné la conversion qui fait entrer dans la vie ! » Jésus n'a pas toujours rencontré un tel retournement de la part des siens restés sourds à sa voix. Devenir disciples et brebis, c'est un chemin de patience, de foi, de parole, jusqu'à n'écouter que la musique de l'Esprit.

Olivier de Framond, compagnon jésuite

Ac 11, 1-18 ; Ps 41 (42), 2, 3 ; 42 (43), 3, 4 ; Jn 10, 1-10

Merci à l'auteur de cette photo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents