Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


4ème dimanche de l’Avent – Emmanuel, Dieu-avec-nous …

Publié par Olivier de Framond, compagnon jésuite sur 16 Décembre 2022, 14:24pm

Catégories : #framond

Aujourd’hui commence l’octave vers Noël. Avec Marie. La seule peut-être qui n’ait pas fatigué notre Dieu ! Au point que Dieu décide de faire sa demeure en elle. « Voici que la vierge est enceinte, elle appellera l’enfant Emmanuel, Dieu-avec-nous » ! La vierge, c’est la figure du peuple, de l’humanité, avant le péché. Et le péché, c’est de se faire Dieu, de se faire maître de la vie au lieu de la recevoir de sa Source. Alors le peuple se retrouve en errance, en exil, sans repère, dans le brouillard qu’il a produit sans le voir, à la recherche d’une vie qu’il a perdue. Et pourtant elle est là, toute proche. Il suffit de contempler la vierge, Marie. Elle nous mène à Dieu. Il n’est pas dans les montagnes, il n’est pas dans les exploits où l’un gagne et l’autre perd, il n’est pas là où je l’imagine. Il est au milieu de nous. Dieu-avec-nous. Dieu en nous.

Merci à l'auteur de cette image

Je le vois parfois en confessions. Une confession, c’est parfois un drôle de truc où on imagine qu’il faut venir se frapper la poitrine et sortir un listing de choses affreuses dont on se sent coupable. C’est d’abord un temps pour rendre grâce. Rendre grâce pour la vie reçue, et contemplée en ce qui nous est donné de vivre et d’accueillir. Et là notre humanité vient déposer ses casseroles, se confier au Seigneur, humanité cabossée, à la peine pour porter ses fardeaux. Si je ne vois que mes fardeaux et cabosses, je reste ce peuple errant. Si je les confie, si je les partage, si je les dépose devant le Seigneur et prends sur moi son joug, alors tout devient plus léger. Car Dieu est avec nous. Il est au milieu de nous. Il est en moi, et alors tout change. Marie nous conduit vers l’Emmanuel. C’est quand nous vivons de l’Esprit. Car l’Emmanuel naît de l’action de l’Esprit Saint, nous dit l’évangéliste. Ça veut dire que cela me dépasse, comme ce songe où Joseph voit l’ange du Seigneur. « Joseph se réveilla », nous est-il dit. Se réveiller, c’est le mot qui dit la résurrection. Joseph, en se réveillant, naît à une vie nouvelle, celle de la foi. Et Paul le reconnaît, la foi nous fait connaître la puissance du Fils de Dieu par sa résurrection, Jésus le Christ. Viens Emmanuel, viens, viens nous sauver !

Olivier de Framond, compagnon jésuite
Is 7, 10-16 ; Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6 ; Rm 1, 1-7 ; Mt 1, 18-24
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents