Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Mt 11, 25-27 - Mercredi, 15e semaine du temps ordinaire

Publié par Jean-Luc Fabre, compagnon jésuite sur 13 Juillet 2022, 12:49pm

Catégories : #Homélies

Mt 11, 25-27 : En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange, ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.  Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. »
Acclamons la parole de Dieu
 
******************
Merci à l'auteur de cette image

La Parole de Dieu ne cesse d'éclairer le chemin de chacun. Aujourd'hui, cette parole nous donne un témoignage direct du vécu de Jésus. Pour chacun de nous, à partir du témoignage de Jésus une orientation de vie est à recevoir.

Point de méthode. Dans ce récit si je le considère de l'extérieur de la situation, il y aurait d’un côté les petits et de l’autre les sages. Et sans recours, je suis dans une catégorie ou dans l'autre... En revanche, si je considère cette situation comme de l'intérieur, je suis, dans ma manière de vivre, et l'un et l'autre à la fois, pouvant aller de l'un à l'autre. Être sage et être un petit… alors prenons la deuxième manière de voir, de considérer…

Ce que nous révèle Jésus, à ce moment de son itinéraire, c'est que lui le Fils il s'est fait tout petit envers son Père, tout pauvre, sans rien, simple capacité à être comblé. Et de cette pauvreté il reçoit alors tout de son Père, tout comme venant du Père. Tout ce qu'il reçoit devient relation, révélation du Père pour lui. Il peut alors révéler à d'autres et rendre possible à d'autres cette manière d'être qui donne vie, cette pauvreté vivifiante. "Personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler". 

Il nous indique le chemin nous qui sommes "ceux à qui il le révèle" Alors, en ces jours de retraite, ne craignons pas d'aller vers une prière plus pauvre, plus contemplative... À partir de ma pauvreté celle que je découvre et que je t'offre tu me parles et me donnes vie Jésus ! Alors j'ose te demande la grâce d'aller à toi non pas avec mes grandes qualités mais avec mes pauvretés, toutes ces autres parties de moi-même que j'ai négligées, abandonnées sacrifiées...  Et par là tu me fais la grâce d'entrer dans votre intimité trinitaire "personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils". 

Jean-Luc Fabre, compagnon jésuite
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents