Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


25 mars, Annonciation - Fête de la communauté de Vie Chrétienne

Publié par Jean-Luc Fabre, compagnon jésuite sur 25 Mars 2022, 14:20pm

Catégories : #Homélies

Préliminaire Le 25 mars, c’est neuf mois avant la naissance le 25 décembre. Cette grande fête manifeste que le rythme liturgique est ancré dans la vie humaine, charnelle du Christ, de sa Conception à son Ascension. C’est aussi la fête de la Communauté de Vie Chrétienne, alors bonne fête à chacun des membres ici présents.

Mais au cours de cette année, bien assombrie par l’agression d’un pays sur un de ses voisins, François notre pape consacre la Russie et l’Ukraine au Cœur immaculé de Marie en ce jour, en union avec les évêques et les prêtres du monde. Un geste de spiritualité mariale pour que le peuple russe et le peuple ukrainien « puissent recevoir le don d’amour que Dieu leur réserve ».

Nous aussi demandons au Seigneur de recevoir… la même grâce en sachant que la paix se répand alors du cœur réconcilié de chacun… Notre Dame est explicitement citée dans notre prière du « je confesse à Dieu » : la Bienheureuse Vierge Marie. Elle est ainsi associée dans notre foi à toute démarche de conversion, souvent Ignace nous encourage à faire un colloque où nous adressons à elle, pour obtenir de son fils qui lui-même obtiendra du Père. Alors prions le Seigneur pour obtenir sa Miséricorde pour nous et pour tous nos frères et toutes nos soeurs.

Merci à l'auteur de cette image

Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta. Marie la vivante ne cesse de nous manifester l’attitude vraie pour chacune de nos vies, en chacune des grandes occasions de l’existence. Suite à la présentation par l’ange Gabriel de la demande du Seigneur qui lui est adressée, Marie tranche d’une manière souveraine. Sa vie en cet instant prend d’un seul mouvement, une direction qui ne dévira jamais. Alors aujourd’hui, recevons ces deux propositions « que tout m’advienne selon ta parole»… « Voici la servante du Seigneur  » et pour cela, en premier lieu, entendons les biens.

« Voici la servante du Seigneur » ne veut pas dire faire plein de choses pour le Seigneur, mais d’abord et avant tout être avec le Seigneur. La servante, le serviteur est d’abord celle, celui qui est avec son maître dans une attitude profonde de révérence, et c’est, de cette relation, que naissent les occasions de servir… la relation est première, la considération de l’autre personne, la considération de moi-même importent. Le Seigneur noue relation avec des êtres voulus par lui, libres, souverainement libres.

Du coup, l’autre proposition en découle : « que tout m’advienne selon ta parole». Notre vie se joue sur des paroles, des paroles échangées. Elles sont à accueillir puis à recevoir ensuite plus profondément à travers les événements de notre existence. Dans son évangile, Luc ne cessera de dire la manière de Marie pour le faire. « Marie retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur ». Attitude profonde de vie que de savoir que nous recevons une promesse et que la fidélité à celle-ci nous donnera d’être pleinement vivant, parce qu’en relation de plus en plus libre avec le Seigneur.

Alors l’ange la quitta. La rencontre est terminée, un nouveau temps s’ouvre, seule manière de continuer à progresser, manifestation profonde du Seigneur envers sa créature qu’il laisse être par elle-même. Sachons recevoir les paroles qui nous sont données, sachons également les lâcher pour ensuite entrer dans un autre temps afin de recevoir confirmation, comme Marie la vivra en rencontrant sa cousine Elisabeth. Soyons pleinement libres comme l’a été et l’est la Vierge Marie. Comme elle, osons recevoir, rendre, donner, demander…

Jean-Luc Fabre, compagnon jésuite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents