Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Dieu aime celui qui donne avec joie

Publié par Jardinier de Dieu sur 18 Juin 2019, 21:48pm

Catégories : #Pensée du jour biblique

Un autre exemple de personne qui a tout donné est Mère Teresa de Calcutta, une femme dont le visage avait la fraicheur et paix de ceux auxquels la pauvreté a appris qu’ils n’ont rien à défendre. Elle aimait répéter : « la pauvreté est Amour avant d’être renonciation. Pour aimer, il faut donner. Pour donner, il faut être libre de tout égoïsme» . Chaque fois que j’ai eu la chance de rencontrer Mère Teresa, je l’ai vue gaie parce que libre. Elle vivait la liberté de la pauvreté,  non pas parce qu’elle ne possédait pas de biens matériels mais parce qu’elle mendiait l’Amour du Christ dans la prière et dans le partage. Être à côté d’elle était comme être devant une fenêtre ouverte sur le ciel. En la voyant en activité, on pressentait qu’elle prêtait ses mains à Dieu pour secourir les plus pauvres des pauvres.

Le Saint Jean-Paul II écrivit :  » la pauvreté confesse que Dieu est l’unique vraie richesse de l’homme. Vécue  à l’exemple du Christ qui,  » de riche qu’il était, s’est fait pauvre » (2 Cor 8,9), Elle devient une expression du don total se soi, que se font mutuellement les trois personnes divines. C’est un don qui se répand dans la création et se manifeste pleinement dans l’incarnation du verbe et dans sa mort rédemptrice. (Exhortation Ap. Post-Synodale Vita Consecrata, n 21).

L’on possède vraiment la pauvreté évangélique quand l’on considère tous les biens de ce monde comme « rien », comme « des déchets », disait Saint Paul ; ou alors, ils ont une valeur seulement dans la mesure où ils peuvent devenir des instruments utiles pour obtenir les biens célestes. On les considère comme un moyen pour rejoindre le Seigneur : « A cause de lui, j’ai tout perdu ; je considère tout comme des balayures, en vue d’un seul avantage, le Christ »  (Phil. 3,8).

Nous serons comme les veuves dont parlent les lectures bibliques d’aujourd’hui, lorsque nous  donnerons avec joie ce que nous sommes capables de donner, que ce soit peu ou beaucoup. « Dieu aime celui qui donne avec joie et, celui qui donne avec joie donne beaucoup plus ». (Mère Teresa de Calcutta).

Pour faire cela, il suffira de dire souvent le Magnificat, en nous souvenant que, quand nous donnons quelque chose aux pauvres, nous « prêtons » à Dieu ce que nous avons reçu de Lui : « qu’as-tu que tu n’aies reçu? ».  (1 Cor 4,7).

Mgr Follo, Donnons tout joyeusement et nous recevrons de surcroît dans la joie, 9 nov. 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nadine 18/06/2009 16:49

Bravo pour ces belles roses jaunes et cette chanson pleine d'espérance!

Aumonerie de Purpan (jardinier de Dieu) 18/06/2009 20:38


merci de votre visite. bonne soirée


Articles récents