Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


4ème dimanche du temps ordinaire – Une Parole pleine d’autorité

Publié par Jardinier de Dieu sur 30 Janvier 2021, 21:20pm

Catégories : #2017_framond

La Parole de Dieu tantôt inspire, tantôt résiste. Pour le possédé de la synagogue, elle a résisté. Pour l’assemblée de la synagogue, elle a inspiré, étonné même. La manière dont je reçois la Parole dit ma disposition à l’Esprit. Et je dois reconnaître que ces lectures ont d’abord résisté. Sentir cette violence du possédé, je n’ai pas aimé. St Paul, je trouvais qu’il parlait un peu vite. Est-ce que les époux ne s’occupent pas des affaires de Dieu ? Est-ce que les consacrés ne sont qu’à chercher à plaire au Seigneur ? Vous voyez, le père Olivier, sa disposition à l’Esprit ! Peut mieux faire, aurait mis un prof en commentaire de bulletin. Et Dieu qui répond vertement au peuple par Moïse. Le peuple n’a-t-il pas raison de rouspéter ? Contre quoi ? A vrai dire, ce n’est pas clair. Il ne peut plus supporter d’entendre la voix de Dieu et de contempler son feu, oppressé comme s’il allait mourir ? Le peuple en est au tout début de sa vie avec Dieu. Alors ce Dieu, il est « trop », diraient des jeunes. Au-dessus de nous, tout-puissant, le Sacré devant qui je ne sais plus où me mettre ! Alors ils ont bien raison de réagir. Si Dieu, tu viens à moi pour m’appeler à supporter ta parole et tes vues inatteignables, impossibles, je vais me sentir écrasé toute ma vie ! Pas ça, Seigneur. Ou alors donne-nous de quoi t’accueillir dans la paix. Et Dieu entend : il nous donne les prophètes.

Notre possédé de la synagogue n’est pas loin d’une telle réaction. Ce qui lui manque, c’est la possibilité d’accueillir Dieu, son Désir, sa Parole. Il croit que Dieu, ou le Christ, a une volonté sur lui, et ça, c’est insupportable. Mais Dieu n’a de volonté sur personne. La disposition mauvaise à l’Esprit vient de ce que l’homme s’identifie aux pensées qui l’agitent, « l’esprit impur ». C’est ce qui empêchait l’homme d’accueillir Dieu, le Christ, Jésus, dans la paix. Avec le Christ, nous ne sommes plus dans un Sacré tout-puissant devant qui s’écraser ; nous sommes dans un appel à la sainteté, c’est-à-dire à une Rencontre avec Lui, Dieu, le Christ, en Jésus et plus tard en ses amis envoyés par l’Esprit. Une telle Rencontre est le fruit de l’Evangile. Jésus, accueilli en vérité, en toute ma vie, donne de rencontrer un Dieu qui parle au cœur, créateur par sa parole d’autorité, un Dieu qui ouvre un Chemin, un Ciel, les cœurs, un Dieu qui porte sur nous son regard et qui se laisse aimer, si nous osons lui offrir une réponse d’amour. A qui irions-nous Seigneur ? Tu as les paroles de la Vie !

Olivier de Framond, compagnon jésuite
Dt 18, 15-20 ; Ps 94 (95), 1-2, 6-7abc, 7d-9 ; 1 Co 7, 32-35 ; Mc 1, 21-28
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents