Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Psaume : 136 (137), 1-2, 3, 4-5, 6 Au bord des fleuves de Babylone Nous étions assis et nous pleurions...

Publié par Jardinier de DIEU sur 9 Mars 2015, 07:58am


Psaume : 136 (137), 1-2, 3, 4-5, 6
 
Au bord des fleuves de Babylone
Nous étions assis et nous pleurions,
Nous souvenant de Sion ;
Aux saules des alentours
Nous avions pendu nos harpes.
 
C’est là que nos vainqueurs
Nous demandèrent des chansons,
Et nos bourreaux, des airs joyeux :
« Chantez-nous, disaient-ils,
Quelque chant de Sion. »
 
Comment chanterions-nous un chant du Seigneur
Sur une terre étrangère ?
Si je t’oublie, Jérusalem,
Que ma main droite m’oublie !
 
Je veux que ma langue s’attache à mon palais
Si je perds ton souvenir,
Si je n’élève Jérusalem
Au sommet de ma joie.
https://docs.google.com/file/d/0B1iTAsu9tb1eRmJXOVl6YTZFTEk/edit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents