Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Le silence du confinement

Publié par Ludovic Baudin sur 1 Avril 2020, 15:21pm

Catégories : #Jardinier, #actualités

Le silence… Le silence est enfin là… Le silence dans nos rues, sur nos places, dans nos petits commerces où il faut faire la queue dehors pour ne pas être plus de 3 personnes à déambuler pour faire nos courses, dans nos parcs et jardins où l'on entend enfin les oiseaux, ces créatures de Dieu…

Le silence chez nous, salariés d'entreprises, qui sommes au chômage ou en télétravail, le silence dans nos maisons et résidences dû au confinement ordonné par nos dirigeants. C'est en plein carême, à l'approche de la Grande Semaine comme aimaient l'appeler nos anciens, la Semaine Sainte de nos jours, que ce silence est imposé, que cette limitation de nos activités, cet arrêt quasi général de l'économie nous est donné. Je le reçois comme une grâce, et même un miracle…

Ce silence où se laisse dévoiler Notre Seigneur dans la lecture des Écritures, la célébration de la messe, dans la proclamation des laudes et des vêpres, dans l'oraison… Dieu se donne dans ce silence en plein carême. Ce n'est pas anodin. Pendant que certains souffrent ou décèdent de ce coronavirus, d'autres prient, demandent la miséricorde du Père. Le Pape intervient nous exhortant, par la lecture de la tempête apaisée par Jésus, de ne pas avoir peur, mais d'avancer dans la foi. "Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme" (Marc 4).

Aujourd’hui, croyant en Lui, nous lui posons cette question : « Cela ne te fait rien Seigneur que tant de gens meurent de cette épidémie, de la faim, de mauvaises conditions d'hygiène, des guerres de par le monde ? Cela ne te fait rien ? » Le Seigneur semble parfois sourd à nos requêtes, à nos supplications, à nos prières… Et pourtant...

Il nous faut aussi le silence dans nos cœurs, haut lieu de la rencontre avec le Tout Puissant. Il se révèle dans la brise légère, ne l'oublions pas. Il nous est donné de ne pas travailler, d'être confinés, d'être au cœur à cœur avec Notre Être aimé…

 

Donnons-lui notre cœur pour qu'il le purifie au fur à mesure, laissons Le agir en nous à sa guise. 

Ludovic Baudin

Merci à l'auteur de cette image

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Articles récents