Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Dans le silence du Vendredi Saint...

Publié par Jean-Luc Fabre, compagnon jesuite sur 15 Avril 2022, 11:40am

Catégories : #Semaine Sainte & Triduum Pascal

Ce petit mot vise à faire le lien entre le temps de l’écoute de la Parole et de la prière commune en ce jour du Vendredi Saint 2022.
 
La liturgie de l’Eglise nous conduit spécialement en ces jours. Elle parle d’elle-même, elle nous donne forme. Laissons la travailler en nous et au sein de la communauté que nous formons pour que l’œuvre de Dieu s’opère.
 
La Prière que nous avons lue au début de la célébration nous a dit le sens de ce que nous vivons, de ce qui s’effectue. Nous avons entendu cette oraison, écoutons-la !
 
Maintenant nous sommes après la mort de Jésus et de son enfouissement
Chacun de nous a perçu, Notre Dieu, à travers l’écoute de Ta parole, quelque chose de l’amour sans mesure de toi Père, de la marche libre de ton Fils jusqu’à sa mort.
Maintenant que le Christ repose, nous sommes mystérieusement dans ce temps de l’attente, certes informe tant elle est principielle mais néanmoins réelle, et nous te le demandons encore « sanctifie nous dans le mystère de sa Pâque »
 
Prenons ce temps d’être en attitude d’hospitalité envers le Seigneur comme lui-même hier avait posé envers nous les gestes de l’hospitalité en nous lavant les pieds. Nous avons un lieu pour reposer en son cœur. Offrons lui le nôtre, les nôtres et ceux de tous les êtres humains.
 
Sachons comme Jean recevoir sa mère en nous pour que s’engendre notre filiation, Marie est toujours du côté du commencement, de ce qui surgit, de ce qui apparaît, de ce qui naît et de ce qui renaît, comme nous le rappelle l’hymne pascale
Quelqu'un, près de la croix, n'a pas douté ;
La femme jusqu'au jour a porté seule l'espoir du monde.
Sa foi devance l'heure et sait déjà :
Christ est ressuscité !
 
En ces temps qui sont les nôtres, spécialement en Europe, nous avons à nous ouvrir pleinement, tant nous sommes sujets aux incertitudes qui nous ramènent à l’attitude vraie de la vie.
 
Merci de cliquer sur cette photo

 

Songeons aux années passées avec la figure de François seul sur la place Saint Pierre ruisselant de pluie, portant la prière du monde entier
Cette année un conflit gronde aux marches de l’Europe
Nos manières de vivre, de comprendre ne vont plus et nous savons que nous devons changer.
Et nous demandons l’aide du Seigneur devant la Croix de son Fils. Nous allons prier pour tous les habitants de la terre à la mesure de leur mission dans notre bien commun.
 
Maintenant recevons du Seigneur en Croix ce bien précieux de notre vie commune, comme jadis dans l’arche ballotée par la tempête Noé et les siens et toute la création attendaient, notre terre et nous, également aujourd’hui, au sein du grand corps de l’Eglise enfouie en son attente devant la Croix, nous attendons et nous demandons au Seigneur, de nous donner d’accoster bientôt sur une terre de fraternité et nous lui demandons de bénir spécialement toutes les personnes qui y contribuent…
 
Entrons dans la prière commune.
Mais tout d’abord faisons un peu plus silence en nous-même.
Merci à l'auteur de cette photo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents