Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Prière d’ouverture du 12e dimanche du temps ordinaire : Tu enracines et Tu guides

Publié par père Jean-Luc Fabre sur 24 Juin 2017, 06:40am

Catégories : #oraison

12e dimanche du temps ordinaire

Fais-nous vivre à tout moment, Seigneur, dans l'amour et le respect de ton saint nom, toi qui ne cesse jamais de guider ceux que tu enracines solidement dans ton amour.

 

racine-du-ciel.jpg


« racine du ciel » ©2007 Marie Cavoret 
Venez visiter sa galerie virtuelle, et si vous le voulez vous pouvez visiter son atelier pour voir en vrai !!!

Pour une fois, l’ordre est inversé. La demande précède l’énoncé d’une vérité sur l’être et l’action de Dieu qui sert d’appui. Les deux sont aussi très proches, la demande et l’appui. Nous touchons là un essentiel de la manière d’agir de Dieu envers nous, il nous guide et il nous enracine…
Nous retrouvons sous-jacent les deux axes, celui de l’être et celui du faire. L’axe de l’être est celui de l’amour, l’amour du Saint Nom de Dieu, le lieu de l’enracinement des personnes, un enracinement dans la promesse du devenir. L’amour nous inscrit dans la relation, la relation qui nous donne d’avancer dans notre être véritable, en nous ouvrant à l’Autre.
Mais ce lieu de croissance véritable, du devenir de notre personne, de nos personnes, appelle aussi une manière de faire, d’agir, de se situer en toutes circonstances. Et là, nous n’avons pas qu’à être enracinés, nous avons à être guidés, nous avons à découvrir la juste distance aux êtres et aux choses, la juste manière d’agir, bref à être dans le respect, celui du Saint Nom de Dieu, qui induit le respect envers tous.
Vivre, c’est en fait savoir tenir les deux axes, celui de l’être et celui du faire, les tenir justement, les tenir en tension. Ne pas céder à celui du faire et l’absolutiser, ne pas s’enfermer dans un axe de l’être dépourvu de faire, ce qui le priverait d’une véritable incarnation. Riches de la perception de cette tension, nous pouvons demander son aide au Seigneur, lui qui a envoyé son Fils pour vivre, dans la condition humaine, cette tension de la Vie, et nous lui demandons de la vivre sans cesse, à tout moment...
Fais-nous vivre à tout moment, Seigneur, dans l'amour et le respect de ton saint nom, toi qui ne cesse jamais de guider ceux que tu enracines solidement dans ton amour.

père Jean-Luc Fabre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Articles récents