Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Tu aimeras ton prochain comme toi-même - Matthieu 25, Lévitique 19

Publié par Père Olivier de Framond sur 11 Mars 2019, 11:20am

Catégories : #2017_framond

(lundi du 1ere semaine du carême)

Merci à l'auteur de cette photo

« Quand le Fils de l’Homme viendra dans sa gloire » … Ce Jour évoque un temps où tous se croiseront, se connaîtront, s’accueilleront, sans défenses, en vérité, tels qu’ils sont, car le Fils de l’Homme se révèlera tel qu’il est. Ce sera le Jour de la fraternité éternelle, … ou de la peine éternelle, selon ce qu’il révèlera. C’est un jour où je cesserai de me construire un personnage, d’errer de jugements sur moi-même en irascibilités jouissantes pleines de jugements sur mes frères, comme l’évoquait un frère hier.

Personne n’est l’auteur de sa naissance. Elle vient toujours d’un Autre. Ce sera le jour de notre naissance éternelle. Séparer les brebis et les boucs, aucune brebis, aucun bouc, ne peut le faire. Aucun ne peut décider s’il est bouc ou brebis. C’est un Autre, le Fils de l’Homme, le Vivant, éternellement. Son Jour, en les séparant, vient révéler notre relation au prochain, au tout-petit. Le tout-petit qui est en ce monde, en notre Eglise, en vous peut-être, et même en moi, en chacune, en chacun, comment l’accueillons-nous ? Seul le Vivant, le Fils de l’Homme, le révèlera.

Car il se reconnaît en lui, en ces petits qui sont ses frères, qui ont faim ou soif, qui sont étrangers, nus, malades, ou en prison, et qui sont secourus, visités, habillés, par ceux à qui il est donné de le faire. Le Fils de l’Homme ne sait qu’aimer son prochain comme lui-même. Il est le Seigneur, dans les petits de la terre, et même en nous. L’accueillerons-nous ?

Père Olivier de Framond

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Articles récents