Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Lc 11.42-46, Rom 2.1-11 : Jugement … et amour de Dieu

Publié par Olivier de Framond, compagnon jésuite sur 15 Octobre 2019, 15:44pm

Catégories : #2017_framond

« Vous passez à côté du jugement et de l’amour de Dieu ». L’un et l’autre. J’ai été frappé par ces 2 termes mis côte à côte. En fait il y a les jugements humains, et le jugement de Dieu. Ils obéissent à 2 regards, l’un mû par le pouvoir, l’autre par la compassion. La lettre de Paul et l’évangile sont étonnamment unis. Nos jugements humains, si on en a, ont peur du jugement de Dieu. Ils sont perçus comme une insulte, en tout cas par les docteurs de la Loi. Entre eux et Jésus, 2 regards se rencontrent sans jamais se rejoindre : celui des hommes, celui de Dieu. Le jugement de Dieu ne condamne pas en fait, il révèle seulement l’intérieur : la joie ou le malheur. Il est mû par l’amour et appelle à l’amour. Malheureux êtes-vous qui passez à côté, vous passez à côté de l’amour de Dieu. Vos jugements, qui enfoncent et dominent, pèsent sur l’entourage et ne disent que la solitude malheureuse où vous vous enfermez. Ils sont peut-être signes d’une peur d’être jugé, protection contre le jugement de Dieu, peur de se convertir. Le jugement de Dieu désire la vérité et n’appelle qu’à entrer dans une conversion qui ouvre à la joie. Une vie conduite par les jugements humains ne se laisse plus choisir comme l’élue de Dieu. Elle a rompu l’alliance, elle refuse la conversion, et n’offre que mensonge. Notre tâche ? Comme pour un couple : se laisser rechoisir par Dieu, et nous, rechoisir Dieu. Car « tu as les paroles de la vie ». Seigneur, que je m’ouvre à ton jugement !

Olivier de Framond, compagnon jésuite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Articles récents