Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Jn 14,21-26 Est-ce à nous que tu vas te manifester ?

Publié par Père Olivier de Framond sur 30 Avril 2018, 19:39pm

Catégories : #2017_framond

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 14,21-26.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »
Jude – non pas Judas l’Iscariote – lui demanda : « Seigneur, que se passe-t-il ? Est-ce à nous que tu vas te manifester, et non pas au monde ? »
Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé.
Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ;
mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

****************************

« Est-ce à nous que tu vas te manifester et pas au monde » ? Jude le souhaite peut-être sans le dire. Ni l’un ni l’autre en fait. C’est à tous celles et ceux que ma parole rejoint, d’une manière ou d’une autre, répond Jésus. Vous qui êtes avec moi. Mais aussi quiconque, loin de vous, entend aussi la voix du Père. Peut-être ces prêtres et foules qui ont cru voir en Paul et Barnabé des magiciens divins. Leur univers de représentations religieuses est loin de celui des apôtres. Je comprends qu’ils aient peiné à céder à leurs pratiques. Peut-on se détourner de ces « vaines pratiques » quand celles-ci sont leur univers ?
Ce week-end j’ai été marqué, dans les couples venus en vue de leur mariage, par un fiancé pour qui notre univers, l’Eglise, Dieu, la prière, nos pratiques, sont plus inaccessibles et étrangers que du chinois. Il est venu par amour pour sa future épouse. Expliquer que ce qui a guéri l’infirme, ce qui nous relève, c’est la foi en un Dieu tout intérieur, et ni un magicien ni notre imaginaire, c’est impossible. Cela se vit. Sa femme est ce lien pour lui entre ces univers. Le langage du cœur parle, les deux l’entendent. Ils sont venus, l’un et l’autre. Je l’ai reçu comme l’œuvre de l’Esprit. N’est-ce pas qu’ils ont entendu la voix du Père, malgré le fossé apparent entre lui et nous ? Accueillir nos fossés, Seigneur, et ta manifestation à nous !

Père Olivier de Framond

Merci à l'auteur de cette photo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Articles récents