Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


Si vous avez de l’amour les uns pour les autres...

Publié par Père Jean-Luc Fabre sur 22 Mai 2019, 15:14pm

Catégories : #evangiles_piste_reflexion

Jn 13, 31-33a.34-35 Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt.

Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

 

Nous sommes dans le temps liturgique pascal et nous pouvons être surpris que l'Eglise assez rapidement nous propose des passages de l'Ecriture qui racontent des scènes d’avant le temps pascal, du temps de la vie publique du Seigneur ou de sa Passion.

 

L’Eglise  nous incite par-là à recevoir ces passages de la vie d’avant,  à la lumière pascale et pas seulement dans le contexte du récit lui-même. Elle nous encourage à en saisir une signification nouvelle grâce au nouveau contexte pascal. Ainsi dans le passage d’évangile de ce jour,  le départ avec la Passion du Christ peut être rattaché au départ du Christ Ressuscité qui achève ses apparitions. A travers ce travail, l'Eglise invite chaque année ses enfants à redécouvrir comment elle est née, comment aujourd'hui elle est appelée à renaitre. Il nous est ainsi donné de comprendre ainsi plus profondément ce que le Seigneur a pu dire avant sa Passion, de comprendre aussi le chemin vécu par les premiers chrétiens. Risquons-nous aujourd’hui en cette démarche.

 

Au temps pascal, nous l'avons rappelé, le Christ Ressuscité va cesser ses apparitions. Ce sera l'Ascension, un nouveau deuil à vivre. Mais riche du premier deuil traversé et des enseignements donnés et reçus à l'occasion des apparitions, le peuple croyant sait que le Seigneur, en fait, ne le quitte pas mais l'invite à s'ouvrir à une nouvelle modalité de sa présence.

 

Réalisons ce qu'a pu être l'entrée dans la pratique de la célébration de la Cène du Seigneur pour les premiers disciples, notamment la découverte d'une présence du Seigneur qui s'offre à partir de leur propre action, de leur propre initiative. De la même manière, le commandement nouveau résonne comme une ouverture à la présence du Seigneur dans notre quotidien, présence réconfortante, appelante, agissante...

 

Et ces modes de présence (eucharistie, acte de charité fraternelle) durent pour nous aussi, plus de deux milles ans après le début. Et demeure devant nous, aussi bien pour les premiers disciples que pour nous les disciples d'aujourd'hui, une promesse : celle que cet amour vécu entre les disciples aide à la transmission de la foi aux autres membres de l'humanité. Aussi je vous encourage à prier pour l'œcuménisme. Que grandissent entre nous chrétiens l'unité la compréhension réciproque le respect ! Nous qui sommes si souvent appelés à vivre l'œcuménisme du sang versé comme le dit le Pape François !


Père Jean-Luc Fabre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Articles récents