Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardinier de Dieu

Jardinier de Dieu

Pourquoi ce nom ? Un de nos jésuites va vous répondre


3e dimanche de carême, année B

Publié par Père Olivier de Framond sur 3 Mars 2018, 12:52pm

Catégories : #2017_framond

« Patiemment, relève-nous avec amour », dira l’oraison. Et l’évangile nous fera voir un Jésus qui renverse et fait le ménage dans le Temple. C’est fort. Relève-nous, Père, patiemment, avec amour …

3ème dimanche de carême : « Patiemment relève-nous … »

Dieu crée en séparant. Il sépare le jour et la nuit. C’est sans doute cela que vit Jésus en lui. Les hommes préfèrent mélanger en eux le jour et la nuit, la religion et un certain commerce, et ils ne le voient pas. Nous pré-férons ignorer Dieu, et l’homme véritable. « Qu’est-ce que l’être humain aujourd’hui ? », avons-nous été amenés à nous dire en communauté. Est-il seulement cet être de besoins à remplir par tous les moyens, mélange confus de nuit et de jour ? N’est-il pas l’enfant de Dieu qui s’étonne de l’œuvre de Dieu ? Même quand je prie, c’est le bazar. Dieu est là, au milieu des stands de mes préoccupations : « zut, l’homélie, que dire ? … mince, le photolangage pour les fiancés, j’ai rien fait ! … Et cet arbre du parc qui est tombé, quand trouver le temps de voir ça ? ». Belle prière.

Pour les offrandes à Dieu, une place pour des colombes, des moutons, des bœufs, des points argent, c’est l’habitude. Des cierges, des cartes postales, des CD, des livres, c’est plus discret. Jésus déconcerte par ses gestes ? Me laisser déconcerter. Les noces de Cana viennent de se passer qui réveillent en lui « son Heure ». L’Heure du fils de Dieu. Il a toujours appelé son Père, Abba, comme un papa, au milieu des hommes. En lui la Parole sépare le jour et la nuit. Notre religion vient le détruire, temple de l’Esprit, maison de son Père, et nous ne le voyons pas.

« Détruisez ce temple ». Ces commerces, là comme d’habitude, déjà le détruisent. Et bien c’est le Temple de Dieu qui est détruit en agissant ainsi. « Vous croyez servir Dieu et vous le détruisez », semble-t-il leur dire. Jésus pressent déjà le seul signe qu’ils verront, son Heure : lui-même, détruit, sur une croix, … et « réveillé d’entre les morts ». Qui l’a vu se réveiller d’entre les morts ? Des disciples tout penauds. Et nous, l’avons-nous vu ? Signe insaisissable. D’autres croiront d’une foi éphémère, à cause de « signes » extérieurs. Qu’est-ce qui fait que je « croie » en toi, Seigneur, que je m’embarque avec toi pour toute la vie ? … Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens, tu nous montres le Père. Tu accomplis la Loi de Moïse : le Père est ton berger, tu ne t’es fait aucune idole, tu as béni le sabbat de Dieu sur terre, tu n’as rien convoité de ce qui est au prochain. Jésus, viens séparer en moi le jour et la nuit !

Père Olivier de Framond

Merci à l'auteur de cette photo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Articles récents